Regroupement national
des conseils régionaux de l'environnement
du Québec

Énergie et changements climatiques

energie
$0.00 donated

Changements climatiques, épuisement des ressources, dégradation des écosystèmes, coûts pour les ménages et pour l’État, problèmes de santé publique, étalement urbain, etc., notre boulimie énergétique nous confronte à des défis multiples et immenses.

Par conséquent, les CRE sont très actifs dans le secteur de l’énergie, que ce soit en menant différents projets de sensibilisation et de mobilisation ou en participant aux diverses consultations qui ont lieu dans leur région. Selon eux, si l’on veut souscrire à une vision à long terme du développement de l’énergie qui contribuera à la vitalité économique du territoire tout en assurant le respect de l’environnement et l’équité entre les peuples et les générations, il faut viser ces deux cibles:

  • soutenir en priorité les mesures d’économie d’énergie, y compris l’efficacité énergétique et un aménagement du territoire qui favorisent la proximité et les transports collectifs et actifs;
  • encourager le remplacement des énergies fossiles et polluantes par des sources d’énergie locales, propres et renouvelables.

 

Le RNCREQ joue aussi un rôle important dans le secteur de l’énergie. Depuis plus de dix ans, il est reconnu comme un intervenant actif auprès de la Régie de l’énergie, organisme de réglementation économique des distributeurs d’électricité et de gaz naturel mis en place pour étudier les demandes des différents intervenants en matière d’énergie au Québec. Il représente aussi les CRE sur diverses autres tribunes comme le BAPE ou à l’Assemblée nationale, mais également en participant à des tables de travail et des comités consultatifs, en donnant des conférences, en intervenant dans les médias, etc.

Depuis 2009, les CRE et leur regroupement s’intéressent particulièrement à l’avenir énergétique du Québec et ont développé une vision et des pistes d’action. Ils ont lancé une vaste démarche pour la réduction de la consommation de pétrole. En 2009, les Rendez-vous de l’énergie ont constitué une première phase de consultation publique qui s’est poursuivi avec le Forum québécois sur l’énergie en novembre 2011. Par notre PROPRE énergie marque une deuxième étape qui vise à passer de la conscientisation à l’action en favorisant la concertation des acteurs socioéconomiques et en développant des outils qui permettront la mise en oeuvre d’une stratégie de réduction de la consommation de pétrole.

Les CRE se sont aussi particulièrement mobilisés dans le cadre de la Commission sur les enjeux énergétiques de l’automne 2013.

À la section Mémoires, on trouvera les nombreux mémoires que le RNCREQ a déposé au BAPE ou à diverses consultations sur des enjeux énergétiques.

Consulter nos plateformes thématiques pour connaître nos positions :
ÉnergieBiomasse forestière


La lutte contre les changements climatiques constitue un enjeu incontournable pour lequel il convient d’adopter des stratégies novatrices. Les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) ont certes un coût économique, mais pour en tenir compte, il faut également considérer les bénéfices directs et indirects que ces efforts vont apporter à la société québécoise, à son économie et à ses finances publiques.

Mais qu’est-ce que le réchauffement du climat terrestre ou les changements climatiques? Voici une exlication simplifiée d’Hubert Reeves, astrophysicien:

Les conseils régionaux de l’environnement (CRE) se sont donné une stratégie de positionnement régionale en matière de lutte contre les changements climatiques, notamment en assurant l’arrimage entre les stratégies gouvernementales et l’action en région. Ils mettent aussi en œuvre des actions concrètes comme la réalisation, à l’échelle de tout le Québec, du Défi Climat en 2010 et en 2011.

Par ailleurs, considérant que la dépendance au pétrole se pose comme un enjeu stratégique dans la plupart des sociétés industrialisées, dont le Québec, le RNCREQ suggère au gouvernement d’adopter une stratégie pour en réduire sa dépendance au pétrole. Le Québec a la chance de pouvoir compter sur un territoire et des ressources qui peuvent lui permettre de sortir économiquement gagnant d’une stratégie de remplacement planifiée et avec, à la clé, une diminution significative des émissions de GES.

Pour en savoir plus, consultez notre page Énergie.

Visitez aussi notre page Par notre PROPRE énergie