Regroupement national
des conseils régionaux de l'environnement
du Québec

Premier anniversaire du G15+ 

Leaders et décideurs publics invités à créer  le Québec que nous voulons : solidaire, prospère et vert

Un an après le lancement du G15+ par des leaders économiques, sociaux, syndicaux et environnementaux pour contribuer aux efforts de relance du gouvernement du Québec, le collectif convie le 11 mai prochain quelque 200 représentant.e.s de la société civile et décideurs.es publics au Forum Le Québec que nous voulons : solidaire, prospère et vert. L’objectif : donner corps à cette relance inspirante au sortir de la pandémie de COVID-19 en traçant les contours de sa mise en œuvre grâce à la multiplication de projets porteurs, de politiques publiques structurantes ainsi que de pratiques et de modèles d’affaires innovants.

Le Forum, présenté par Fondaction et soutenu par le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ), se veut ainsi un lieu d’échanges pour accélérer la transformation de l’économie du Québec. 

De l’audace et du talent pour créer le Québec que nous voulons


Regroupés en six ateliers, des leaders en action d’horizons divers présenteront leurs initiatives actuellement mises en oeuvre comme sources d’inspiration pour bâtir un avenir solidaire, prospère et vert : mécanismes pour canaliser l’argent public et privé vers des projets à retombées sociales et environnementales, service de livraison écologique de colis, écoquartier vert et abordable, ou encore partenariats innovants pour offrir par exemple des services d’aide à domicile abordables et de qualité aux personnes âgées. 

 

On y discutera aussi des outils concrets à la disposition des leaders de la société civile et des décideurs.es publics pour propulser les initiatives existantes et les mettre à l’échelle partout sur le territoire, comme les politiques d’achat d’aliments locaux et sains, les leviers réglementaires et fiscaux des municipalités pour augmenter la consolidation urbaine et la mixité sociale, ou encore créer des pôles de dialogue social pour ne laisser personne derrière dans la transition vers une économie sobre en carbone.

 

Les points de convergence identifiés lors du Forum permettront de définir les contours de la mise en œuvre d’une relance solidaire, prospère et verte  ainsi que les gestes attendus des décideurs.es publics de tous les paliers. 

 

Un an de mobilisation et de concertation pour transformer notre économie


Sur appel du Premier ministre du Québec, le G15+ a entamé un dialogue avec le gouvernement en lui proposant des recommandations visant à contribuer à la relance solidaire, prospère et verte du Québec. Ces propositions visent notamment le développement de l’achat local et de l’économie sociale, l’amélioration de nos infrastructures routières existantes, l’électrification des transports, le déploiement des transports collectifs, le soutien aux logements sociaux et écoénergétiques ainsi que l’accroissement de la résilience de nos milieux agricoles et des communautés. 

 

La vision rassembleuse du G15+ a généré des appuis de secteurs variés de la société: maires et mairesses, organisations jeunesse, fondations philanthropiques, pôles d’économie sociale, chambres de commerce, acteurs de la santé etc., et a aussi mené à la création d’initiatives régionales partageant cette même vision. 

 

Les interventions du G15+ ont mis en lumière l’occasion historique de mettre le cap sur un Québec plus solidaire, prospère et vert grâce à la relance et à la transformation de notre économie. Les leaders du collectif ont notamment plaidé lors de l’étude des projets de loi 66 et 67 pour intégrer des critères sociaux et environnementaux exemplaires dans nos marchés publics, ce qui a permis de faire des gains importants à ce chapitre. Le collectif a aussi fait valoir ses recommandations pour la future Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires en organisant le 1er événement d’envergure de la société civile de la conversation nationale. De plus, le G15+ a sensibilisé les décideurs.es à l’importance d’investir davantage pour soutenir la transition climatique, les soins aux aînés, le logement social, la mobilité durable et l’autonomie alimentaire.

Citations des leaders du G15+

 

« Conjuguer relance économique avec développement durable et social est un défi de tous les instants. Les entreprises de partout au Québec peuvent saisir ces opportunités pour faire les choses autrement, innover et amener davantage de prospérité dans toutes les régions. »

Karl Blackburn, Président et chef de la direction, Conseil du patronat du Québec

« Il est clair que la relance économique ne peut se faire sans dialogue social. Il nous faut des espaces de discussion pour mieux repenser le développement socio-économique des régions. Et cela est possible que si l’on intègre à la démarche les principes mêmes de la transition juste, soit l’inclusivité et la diversité des acteurs à la table. »

Denis Bolduc, Secrétaire général, Fédération des travailleuses et travailleurs du Québec

« Nos choix politiques et nos investissements au cours de la prochaine décennie vont déterminer de manière critique la santé de notre planète et l’avenir de l’humanité. Dans ce contexte, une approche pangouvernementale et intersectorielle à la durabilité, telle que préconisée par le G15+, est essentielle afin de favoriser la résilience intergénérationnelle au Québec, sans que personne ne soit laissé pour compte. »

Sabaa Khan, Directrice générale, Québec et Atlantique, Fondation David Suzuki

« Il est essentiel de saisir l’occasion qui nous est offerte par la relance économique pour mettre les entreprises au service des besoins et des aspirations des communautés. C’est ce que permet l’économie sociale dans toutes les régions. »

Béatrice Alain, Directrice générale, Chantier de l’économie social

« Le chemin du rebond de nos collectivités passe par un plan stratégique pour la relance des centres-villes dans toutes les régions. Il faut aussi saisir l’occasion de la relance pour construire des écoquartiers partout où le potentiel de consolidation est présent, et pour tous, en prenant les moyens pour assurer une offre d’habitation abordable. »

Christian Savard, Directeur général, Vivre en Ville

« L’industrie des transports électriques et intelligents est prête à jouer un rôle qui permettra non seulement une relance verte, mais la relance d’une économie forte et durable, grâce à de nombreux joueurs innovants de partout au Québec. Nous devons miser sur nos forces et notre potentiel pour faire du Québec un modèle et un leader en électrification de l’économie. »

Sarah Houde, Présidente-directrice générale, Propulsion Québec

« L’aménagement du territoire ne doit plus être dans l’angle mort de nos décideurs publics. Pour que la relance soit verte et solidaire, celui-ci doit être au cœur des décisions à venir ; que ce soit pour renforcer nos collectivités, implanter des réseaux de transport collectif structurants, ou encore favoriser la construction de logements sociaux et abordables. »

Sylvain Gariépy, Président, Ordre des urbanistes du Québec

« Nous avons l’occasion de faire “mieux avec moins”. Notre défi collectif est de stimuler l’innovation à tous les niveaux et de générer des actions concrètes de la part de celles et ceux qui désirent transformer notre économie pour qu’elle soit plus verte et prospère pour l’ensemble du Québec. »

Denis Leclerc, Président et chef de la direction, Écotech Québec

« Une relance qui ne place pas l’environnement au cœur des choix politiques et économiques nous précipite plus rapidement dans les bras de la crise climatique. L’avenir des collectivités de partout au Québec dépend des décisions qui sont prises pour se relever de la pandémie. »

Colleen Thorpe, Directrice générale, Équiterre

« Fondaction croit au dialogue pluriel et l’encourage. Le G15+ rassemble des acteurs clés de cette pluralité. C’est à travers des réflexions et des actions concertées qui servent l’intérêt général que nous pouvons mieux concentrer nos efforts pour la transformation positive de la société en mettant les bases d’une économie plus équitable, plus inclusive, plus verte et plus performante. »

Geneviève Morin, Présidente-directrice générale, Fondaction

 

« Un vaste chantier de relance économique et sociale doit voir le jour. La qualité des logements a un impact important sur le développement et la santé des populations. Le logement social et communautaire est une formule essentielle pour répondre aux besoins des ménages qui ne sont pas convoités par le secteur privé, pour des raisons de rentabilité ou d’enjeux psychosociaux. »

Alain Marcoux, Président, Association des Groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ)

« L’engagement collectif envers le développement et l’adaptation de la main-d’œuvre, que ce soit par de l’accompagnement, de la formation ou du soutien financier, est un élément essentiel à une relance solidaire, prospère et verte. »

Daniel Baril, Président, Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’oeuvre (COCDMO)

« La crise que nous traversons a mis en relief l’ampleur des disparités au sein de la main-d’œuvre, certains groupes plus vulnérables ayant été plus durement affectés. Pour assurer une relance économique inclusive et durable, il faudra adapter les outils budgétaires et financiers aux enjeux sociaux et environnementaux d’aujourd’hui et de demain, notamment, une plus grande résilience des travailleurs. »

Mia Homsy, Présidente-directrice générale, Institut du Québec (IDQ)

« Les investissements qui accompagnent la relance nous offrent l’opportunité de déployer des projets porteurs qui contribueront à la résilience des collectivités, au développement de celles-ci et au respect de l’environnement. »

Martin Vaillancourt, Directeur général, Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ)

« Après de nombreux mois difficiles, nous sommes désormais à l’aube d’une relance économique majeure. Pour autant, le dérèglement climatique ne cesse d’accentuer notre inquiétude pour les générations futures. Saisissons dès à présent les opportunités qui s’offrent à nous pour construire de nouvelles bases durables et soucieuses de l’environnement incluant des projets porteurs, plus verts, justes et équitables. »

Charles Milliard, Président-directeur général, Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

« Alors que tous attendent les signes d’une relance économique post-pandémie, plusieurs soulignent que l’on ne peut revenir au monde d’avant. Il faut saisir cette opportunité qui nous est offerte par la relance pour transformer notre société pour qu’elle soit véritablement plus verte, prospère et solidaire et ainsi laisser aux prochaines générations un héritage dont nous serons fiers. »

Annie Chaloux, Professeure, École de politique appliquée, Université de Sherbrooke

« Une relance verte et équitable est un jalon incontournable pour relever le défi des changements climatiques avec un impératif de justice sociale. Elle devrait faire en sorte de canaliser la relance dans un contexte de croissance économique à court et moyen terme tout en respectant l’objectif de viabilité à long terme. »

François Delorme, Économiste et chargé de cours, École de gestion, Université de Sherbrooke

« Engagement, expertise et écoute: le G15+ est composé de leaders qui s’impliquent depuis un an pour bâtir le Québec que nous voulons, solidaire, prospère et vert. Le dialogue social a donné naissance à nos recommandations, lesquelles visent à aider le gouvernement à déployer des projets porteurs, à inspirer des politiques publiques structurantes et à transformer notre économie et notre société. »

Leïla Copti, Présidente, COPTICOM, Stratégies et Relations publiques

 

-30-

Consulter la programmation préliminaire 

À propos du G15+

Le collectif G15+ est composé de leaders économiques, syndicaux, sociaux et environnementaux du Québec. Créé en mars 2020 en réponse à l’appel lancé par le premier ministre Legault pour réfléchir à la façon dont le Québec pourra sortir plus fort et plus uni de cette crise sans précédent, le G15+ s’est mobilisé dans un élan inédit pour appuyer les efforts de relance de l’économie québécoise. Le groupe a répondu à l’appel à la relance du gouvernement du Québec en lui transmettant une série de propositions visant à soutenir les entreprises et les travailleuses et travailleurs, ainsi que leurs communautés, sur la base des grands objectifs sociaux, économiques et environnementaux qui font largement consensus au Québec. Il offre au gouvernement du Québec d’approfondir ce dialogue ensemble.

Les membres du G15+ :

Conseil du patronat du Québec, Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, Fondation David Suzuki, Chantier de l’économie sociale, Vivre en Ville, Propulsion Québec, Ordre des urbanistes du Québec, Écotech Québec, Équiterre, Fondaction, Association des Groupes de Ressources Techniques du Québec, Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’œuvre, Institut du Québec, Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement, Fédération des chambres de commerce du Québec, COPTICOM Stratégies et Relations publiques, Annie Chaloux, professeure à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et François Delorme, économiste et chargé de cours en économie de l’environnement à l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke.

Renseignements

Christophe Aura 

COPTICOM, Stratégies et Relations publiques 

(514) 797-7986 

caura@copticom.ca