Regroupement national
des conseils régionaux de l'environnement
du Québec

Budget fédéral 2021-2022 L’Alliance TRANSIT fait connaître ses attentes pour les transports collectifs  

L’Alliance TRANSIT fait connaître aujourd’hui ses attentes en prévision du prochain budget fédéral. L’Alliance TRANSIT compte sur le soutien financier renouvelé du gouvernement du Canada pour maintenir les niveaux de services en ces temps exceptionnels, pour continuer d’investir à un niveau historiquement élevé dans les infrastructures de transport collectif et pour favoriser l’accessibilité des milieux de vie à proximité des transports collectifs.

Aide d’urgence pour le maintien des services

L’Alliance TRANSIT tient d’abord à saluer l’annonce du gouvernement fédéral pour son soutien financier d’urgence au transport collectif. Ce soutien important, en collaboration avec le gouvernement du Québec, a permis d’éviter la réduction des services aux usagers et usagères en temps de pandémie.

« La situation sanitaire a permis de démontrer une fois de plus que le transport collectif fait partie des services essentiels. À cet égard, des fonds d’urgence doivent demeurer en vigueur tout au long de l’année 2021 afin d’éviter des réductions des services et de répondre adéquatement aux besoins des usagers et usagères», affirme Sarah V. Doyon, directrice générale de Trajectoire Québec.

Une relance économique qui doit passer par des infrastructures vertes

L’Alliance TRANSIT salue également l’annonce du gouvernement fédéral qui entend soutenir les infrastructures de transport collectif à hauteur de 15 milliards de dollars (G$) pour les huit prochaines années. Comme il a été soulevé lors de l’engagement électoral de 2019 et de la présentation du Plan Climat du Canada l’automne dernier, les investissements en transports collectifs, qui sont à un niveau record, deviendront permanents. À cet égard, l’Alliance TRANSIT est enthousiaste à l’idée que l’engagement d’investir 3 milliards de dollars de façon récurrente à partir de 2026 se concrétise dans le prochain budget.

« Ces sommes sont historiquement élevées, et nous nous réjouissons sincèrement de leur pérennisation, déclare Samuel Pagé-Plouffe, coordonnateur de l’Alliance TRANSIT. Nous souhaitons par ailleurs que les critères d’octroi des fonds soient redéfinis de manière à permettre une plus grande flexibilité et ainsi assurer l’accès à ces fonds aux collectivités de taille moyenne. »

Plusieurs voix revendiquent par ailleurs un financement spécifique pour l’opération des services, qui représentent un lourd fardeau financier pour plusieurs municipalités. À titre d’exemple, les services interrégionaux et en milieu rural bénéficieraient d’un soutien accru qui préviendra de nouvelles fermetures de lignes.

Favoriser l’accessibilité des milieux de vie situés à proximité des transports collectifs

Depuis 2017, le gouvernement canadien a mis en place sa Stratégie nationale sur le logement. Ce plan compte notamment des investissements de plus de 70 G$ étalés sur dix ans pour la réparation, la modernisation et la construction de centaines de milliers de logements abordables à travers le pays. Or, il faut que ces nouveaux logements soient construits en priorité dans des milieux de vie complets, ce qui inclut une desserte adéquate en transport collectif. En ce sens, le gouvernement devrait impérativement introduire des critères de localisation au sein de la Stratégie nationale sur le logement comme le suggérait le Réseau Action Climat en 2019.

« Avec le coût de l’habitation qui croît sans commune mesure avec la hausse des revenus des ménages, le logement social et abordable est nécessaire pour prévenir l’effritement de la classe moyenne et la marginalisation des plus démunis. Développer l’offre de logement à proximité des transports collectifs est garant d’une meilleure qualité de vie, notamment par l’accès à l’emploi, et ce, en toute cohérence avec l’atteinte de nos cibles de réduction de gaz à effet de serre », propose Blaise Rémillard, responsable transport et urbanisme au Conseil régional de l’environnement de Montréal.

-30-

À propos de TRANSIT

La mission de TRANSIT est de favoriser le développement et l’amélioration des services de transports collectifs au Québec, en s’assurant qu’ils reçoivent le financement nécessaire pour permettre au plus grand nombre possible de citoyens d’en bénéficier. Depuis sa création en août 2011, TRANSIT publie des rapports d’analyse et fait état de plusieurs recommandations pour pallier la crise des transports et aider le gouvernement et les organisations de transports collectifs à atteindre leurs objectifs d’achalandage d’ici 2030. L’Alliance TRANSIT regroupe une soixantaine d’organisations de divers domaines.

Source

Samuel Pagé-Plouffe

Cell : 514.714.6762

info@transitquebec.org