« On ne peut que se réjouir de l’intention de la ministre Laforest de doter l’État québécois d’une vision nationale et cohérente en matière d’aménagement. L’Ordre des urbanistes réclame une telle vision depuis 2006. Il s’agit d’un premier pas essentiel et la pierre d’assise d’une éventuelle révision en profondeur de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. Il est plus que temps que nos outils de planification du territoire permettent de répondre aux enjeux du 21e siècle. » -Sylvain Gariépy, président, Ordre des urbanistes du Québec

« L’Association des aménagistes régionaux du Québec salue l’initiative de la ministre de tenir une grande conversation nationale sur l’aménagement du territoire. Les échanges qui en découleront seront l’occasion de réfléchir le territoire de manière concertée en considérant les défis et enjeux que connaît le Québec, tout en appréciant la richesse et la diversité de nos régions et de nos communautés. La vision qui s’en dégagera permettra au Gouvernement d’amener l’aménagement du territoire au cœur de ses décisions et de mieux planifier ses interventions. » -Cynthia Boucher, présidente de l’AARQ

« Nous sommes enthousiastes à l’idée de participer à cette grande discussion nationale pour un aménagement du territoire digne du XXIe siècle. Cela passe par un aménagement qui tient compte de l’urgence climatique dans une perspective de justice sociale, et de protection de la biodiversité au bénéfice de tous les secteurs de la société. » -Diego Creimer, co-directeur général par intérim, Fondation David Suzuki

 « L’avenir de notre agriculture et de notre autonomie alimentaire ne peut plus être laissé à des considérations floues et arbitraires, au gré du moment et des intervenants. Le Québec a besoin d’une vision d’ensemble que seule une Politique nationale d’aménagement du territoire peut permettre. La conversation nationale annoncée prochainement devra aborder sans nuances ces enjeux déterminants pour les générations actuelles et à venir, incluant un temps d’arrêt sur les empiètements en zone agricole dans tous les schémas d’aménagement d’ici l’adoption d’une Politique. » -Marcel Groleau, président général, Union des producteurs agricoles

« Action patrimoine, organisme national, a toujours plaidé pour une approche intégrée du patrimoine dans toute démarche d’aménagement du territoire. Ainsi, nous accueillons favorablement cette annonce de la ministre Laforest. Nous nous tiendrons évidemment disponibles pour contribuer activement aux échanges à venir. Je tiens également à souligner qu’une vision interministérielle semble émerger, un élément essentiel à la sauvegarde du patrimoine. » -Renée Genest, directrice générale, Action patrimoine

« Le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec est heureux de voir que le gouvernement est bien décidé à poursuivre le travail de collaboration entrepris ces dernières années. Les enjeux et les problématiques liés à l’aménagement du territoire demeurent complexes et les solutions sont nombreuses. Le RNCREQ y contribuera avec plaisir et rappelle que le réseau des conseils régionaux de l’environnement (CRE) peut jouer un rôle d’accompagnement et de facilitateur. » -Martin Vaillancourt, directeur général, RNCREQ

 « Fondé pour encourager la protection et la mise en valeur du patrimoine des communautés du Québec, notamment dans la région métropolitaine, Héritage Montréal salue l’annonce de la ministre Laforest d’une conversation nationale sur l’aménagement du territoire. Tout comme la réforme des lois sur le patrimoine, cette démarche nécessaire est très attendue. Nous souhaitons vivement y contribuer. » – Dinu Bumbaru, directeur des politiques, Héritage Montréal

« Un aménagement du territoire plus cohérent est nécessaire et incontournable pour atteindre plusieurs de nos grands objectifs collectifs: lutter contre les changements climatiques et s’y adapter, rendre les réseaux de transport plus efficaces et promouvoir la santé publique, par exemple. La ministre Andrée Laforest confirme qu’elle adoptera une vision nationale en ce sens, nous nous en réjouissons. La société civile sera de la partie. » -Christian Savard, directeur général, Vivre en Ville

« L’idée d’une vision nationale en matière d’aménagement est très encourageante et inspirante. Cela nous permettra d’assurer la cohérence de la planification du territoire qui tiendra compte des changements climatiques, des iniquités, des enjeux d’histoire et du patrimoine et qui consolidera nos villes, nos quartiers, nos villages et nos terres. » -Ron Rayside, associé principal, Rayside Labossière

– 30 –

Renseignements
Samuel Pagé-Plouffe
info@ariane.quebec
514.714.6762