Québec, le 20 octobre 2020 – Plus de 80 organisations environnementales et de défense des droits, syndicats, mouvements sociaux et citoyens, professionnel·le·s en environnement et aménagement du territoire, acteurs et actrices du milieu académique et de la santé de partout au Québec estiment que le gouvernement fait fausse route avec le projet de loi 66 en proposant une relance axée sur le béton qui ampute les exigences législatives et réglementaires en matière de protection de l’environnement et du territoire.