Regroupement national
des conseils régionaux de l'environnement
du Québec

Aide d’urgence pour les transports collectifs – Les 400 millions $ annoncés par Québec sont bienvenus pour maintenir un service essentiel

TRANSIT accueille favorablement l’annonce d’une aide d’urgence de 400 millions de dollars aux services de transports collectifs. L’Alliance salue le leadership des ministres François Bonnardel, Chantal Rouleau et Éric Girard, qui reconnaissent que les transports collectifs constituent un service essentiel et qui souhaitent miser sur ce secteur comme élément clé de la relance économique.

L’Alliance TRANSIT réitère qu’il est impératif que le gouvernement fédéral s’entende rapidement avec Québec afin d’acheminer les fonds annoncés avec célérité. Depuis le début de la crise, les transporteurs ont déployé de nombreux efforts pour assurer les services tout en augmentant l’entretien sanitaire des installations et véhicules. Le maintien, puis l’augmentation de l’offre de services au cours des prochains mois seront cruciaux afin de restituer l’achalandage dans un climat de confiance.

« La pandémie a non seulement démontré que le transport collectif est essentiel pour les déplacements des travailleurs de la santé et des travailleurs de première ligne, mais nous a aussi rappelé que, sans transport collectif, les villes ne fonctionnent pour personne. Il est donc à souhaiter que la population regagne les transports collectifs en assurant le respect des meilleures mesures d’hygiène », précise Florence Junca-Adenot, professeur à l’UQAM.

« L’atteinte des cibles de réduction de gaz à effet de serre passe par l’augmentation rapide de l’utilisation du transport en commun. Préserver la capacité des réseaux était donc essentiel afin que les effets de la pandémie ne nous écartent pas davantage de nos engagements. C’est un grand soulagement », observe Blaise Rémillard, responsable Transport et urbanisme du Conseil régional de l’environnement de Montréal.

« Force est d’admettre que le gouvernement fait preuve de sérieux en matière de financement des transports collectifs. Cet enjeu demeurera important au sortir de la crise, mais l’annonce d’aujourd’hui assurera que les sociétés de transport auront les reins plus solides, ce qui permettra de mettre la mobilité durable au cœur du futur plan de relance du Québec », déclare Christian Savard, directeur général de Vivre en Ville.

Selon Sarah Doyon, directrice de Trajectoire Québec, « il reste à élaborer un plan d’action concerté afin de redonner confiance à la population dans ses réseaux de transport collectif et permettre un retour rapide des niveaux d’achalandage prépandémie. Au cours des prochaines semaines, il faudra également surveiller les solutions qui seront déployées en matière de transport interurbain. »

-30-

À propos de TRANSIT

La mission de TRANSIT est de favoriser le développement et l’amélioration des services de transports collectifs au Québec, en s’assurant qu’ils reçoivent le financement nécessaire pour permettre au plus grand nombre possible de citoyens d’en bénéficier. Depuis sa création en août 2011, TRANSIT publie des rapports d’analyse et fait état de plusieurs recommandations pour pallier la crise des transports et aider le gouvernement et les organisations de transports collectifs à atteindre leurs objectifs d’achalandage d’ici 2020. L’Alliance TRANSIT regroupe une soixantaine d’organisations de divers domaines.

Source

Samuel Pagé-Plouffe

Cell : 514.714.6762

info@transitquebec.org