Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Investissement majeur en environnement dans toutes les régions

Le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ) applaudit la décision gouvernementale de renouveler et bonifier les ententes de soutien à la mission des conseils régionaux de l’environnement (CRE). Il s’agit d’une reconnaissance manifeste de l’efficacité des CRE sur le terrain et de leur capacité de mobiliser et rassembler les acteurs régionaux dans la recherche de solutions concertées pour le développement durable et la protection de l’environnement.

La ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon, démontre par ce soutien financier significatif qu’elle accorde toute sa confiance aux CRE et au RNCREQ, notamment dans la perspective de redoubler d’efforts dans l’accompagnement des régions face aux défis climatiques et environnementaux. La ministre exprime clairement la pertinence d’un investissement dans un réseau capable de créer une dynamique régionale inclusive avec les différents acteurs socioéconomiques pour la transition énergétique, la mobilité durable, l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à leurs impacts, et la conservation de la nature.

« C’est aussi un investissement dans la santé et la qualité de la vie des Québécoises et des Québécois », précise Monique Laberge, présidente du RNCREQ.

En raison de leur fort attachement aux enjeux régionaux, les CRE ont une vision en matière de protection de l’environnement qui s’inscrit dans une logique de conciliation avec les impératifs économiques et sociaux. Cet esprit d’ouverture caractéristique en fait des alliés naturels pour les acteurs qui s’intéressent au développement des régions.

« De plus en plus d’intervenants et de décideurs régionaux et municipaux font appel à l’expertise des CRE, ajoute Mme Laberge. La rigueur, la compétence et l’indépendance de leur travail leur a permis d’atteindre un haut niveau de reconnaissance de leur milieu. »

« C’est avec une ardeur et une énergie renouvelée que nous allons poursuivre notre action auprès de nos partenaires et acteurs de changement!, s’enthousiasme Vincent Moreau, directeur général du RNCREQ. En bonifiant et en pérennisant le programme des CRE, le gouvernement consolide un réseau présent partout au Québec, axé sur les solutions et la coconstruction. Le RNCREQ va aussi avoir les moyens de soutenir l’action de ses membres, de renforcer les capacités et la cohésion, et d’encore mieux partager l’expertise riche et diversifiée de notre réseau. Cela permettra également de renforcer notre présence auprès des partenaires, des différents groupes de travail et des comités conseils pour lesquels nous sommes de plus en plus sollicités. En somme, cette bonification du programme est une très bonne nouvelle pour l’environnement et pour le Québec ! »

– 30 –

Renseignements

Isabelle Poyau, coordonnatrice du RNCREQ
514 861-7022 # 25
cell 514 260-1107
isabelle.poyau@rncreq.org