Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Chalets et autres lieux de villégiature : pour faire un choix éclairé, suivez le guide !

Le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ)  dévoile aujourd’hui le Guide des énergies renouvelables pour les chalets et lieux de villégiature, un outil de référence unique destiné aux propriétaires et aux gestionnaires d’habitations qui ne sont pas raccordées au réseau public d’électricité. Le lancement a lieu à la Maison du développement durable en présence du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, au cours d’un 5 @ 7 auquel sont conviés de nombreux partenaires et acteurs œuvrant notamment dans le secteur de l’énergie.

Clair et facile à consulter, le guide d’une soixantaine de pages permet de comprendre le fonctionnement de base des systèmes d’énergie renouvelable, avec leurs avantages et leurs inconvénients. Il fournit des informations sur les usages, avec des exemples types de consommation et l’équipement correspondant, ainsi qu’un outil de calcul pour évaluer ses besoins en électricité. Il encourage avant tout l’efficacité énergétique en donnant des conseils pour réduire sa consommation et ainsi s’assurer de s’équiper aux moindres coûts. En somme, il constitue un excellent outil préparatoire avant de véritablement passer à l’action.

Bien qu’il soit susceptible d’intéresser tous les adeptes des nouvelles technologies, ce guide a été conçu plus spécialement pour les propriétaires et les gestionnaires d’habitations qui ne sont pas raccordées au réseau public d’électricité et qui dépendent principalement des combustibles fossiles pour subvenir à leurs besoins en énergie

« Le diésel, le propane et l’essence sont largement utilisés dans les habitations en milieu isolé, rappelle Philippe Bourke, directeur du RNCREQ. Or, que l’on soit gestionnaire d’unités d’hébergement en opération six mois par an ou propriétaire d’un chalet qu’on fréquente en famille la fin de semaine, on a tout à gagner à réduire sa consommation et à se convertir à l’énergie renouvelable. »

« Le prix des équipements d’énergie renouvelable, surtout le solaire, baisse sans relâche au rythme des améliorations technologiques, renchérit Denis Legallais, spécialiste des technologies d’énergie renouvelable et collaborateur du RNCREQ. Le recours aux énergies fossiles coûte cher, non seulement à l’achat du carburant mais aussi pour le transport et l’entretien. Et c’est sans compter les impacts environnementaux : les génératrices émettent des gaz à effet de serre et produisent de nombreux polluants atmosphériques. »

Même si l’installation demeure relativement coûteuse, l’investissement peut être très rentable à moyen terme et il apporte surtout de nombreux bénéfices.

« Les panneaux photovoltaïques offrent une alternative des plus attrayantes aux génératrices diésel, explique Martin Poirier de Dunsky Expertise en énergie et rédacteur principal du guide. Ils sont silencieux, ne polluent pas et ne requièrent que très peu d’entretien. L’éolien peut aussi être une option intéressante, utilisé seul ou couplé aux panneaux solaires. »

La réalisation de cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN).

Le guide peut être téléchargé gratuitement sur le site www.guide-er.org. On peut se le procurer également en version papier aux bureaux des seize conseils régionaux de l’environnement, en s’adressant au RNCREQ ou auprès des partenaires de diffusion : l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME), le Regroupement des locataires de terres publiques, le Fédération des pourvoiries, Réseau ZEC, la Fédération des trappeurs gestionnaires du Québec, la Fédération des chasseurs et des pêcheurs.

– 30 –

Renseignements
Isabelle Poyau, coordonnatrice
514 861-7022  # 25 | 514 260-1107
isabelle.poyau@rncreq.org