Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Rapport de l’Institut Pembina sur l’oléoduc d’Énergie Est :
un signal d’alarmepour le gouvernement du Québec

Selon l’Institut Pembina, qui a déposé ce matin son étude sur le projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada, « la production de brut nécessaire pour remplir Énergie Est pourrait générer annuellement jusqu’à 32 millions de tonnes de gaz à effet de serre ». Pour le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ), ce rapport accablant devrait être un signal d’alarme pour le gouvernement du Québec, lequel a déjà exprimé un préjugé favorable envers ce projet, tout comme pour l’inversion de l’oléoduc 9B d’Enbridge, un projet aux objectifs similaires.

– 30 –

Source :
Anne-Marie Gagnon
514 651-8236
annemarie.gagnon@rncreq.org