Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Un pas de plus vers une meilleure qualité de l’air

Le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ) salue l’entrée en vigueur prochaine d’une norme d’opacité d’émissions plus contraignante pour les véhicules lourds au Québec. Annoncée aujourd’hui par le gouvernement du Québec, cette norme représente un pas de plus en faveur de l’amélioration de la qualité de l’air.

En effet, la piètre qualité de l’air cause chaque année d’importants problèmes de santé publique (notamment l’aggravation des maladies cardiorespiratoires) et affecte la qualité de vie des citoyens. C’est pourquoi des mesures visant l’assainissement de l’air, comme celle annoncée, sont essentielles.

Cette nouvelle norme s’inscrit aussi dans les objectifs que poursuit la société québécoise en faveur de la réduction de la consommation de pétrole et des émissions de gaz à effet de serre. Des efforts encore plus significatifs devront toutefois être déployés au cours des prochaines années dans le secteur des transports si l’on veut atteindre les objectifs de réduction que le gouvernement s’est fixés. Il faudra en outre réduire les besoins globaux de mobilité en agissant sur les modèles d’aménagement du territoire et favoriser le transfert modal en faveur de transport collectif.

Le RNCREQ considère qui plus est que le Programme d’inspection et d’entretien des véhicules automobiles ne doit pas se limiter aux véhicules lourds, mais s’étendre aux véhicules de promenade.

– 30 –

Renseignements
Anne-Marie Gagnon
Responsable des communications
514 861-7022 poste 24