Élections municipales

Les municipalités et leurs élu-e-s ont un rôle de premier plan à jouer dans la protection de l’environnement, la lutte aux changements climatiques et la mise en œuvre d’un développement plus durable. Les villes offrent des services de proximité à leurs concitoyens, des services essentiels qui touchent souvent directement et indirectement les enjeux environnementaux. Le sujet doit donc faire partie de la campagne de chaque candidat.

Le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ) appelle donc les candidates et les candidats qui aspirent à représenter les citoyennes et citoyens de leur municipalité, à proposer des solutions pour protéger l’environnement et promouvoir le développement durable dans leur localité.

Les municipalités ont en outre d’importantes responsabilités en ce qui à trait à la gestion des matières résiduelles, à la protection et la mise en valeur des milieux naturels, à la protection de l’eau, à la gestion du transport collectif et à l’aménagement de leur territoire. Des objectifs fixés par des politiques, des lois ou des règlementations nationales sur ces thématiques (Politique de gestion des matières résiduelles, Loi sur la protection de l’eau, Loi sur la qualité de l’environnement, Loi sur l’aménagement du territoire, Plan d’action sur les changements climatiques, etc.), les touchent également.

Élections municipales 2017

Abitibi-Témiscamingue. Cinq organismes, soit le CRE,  l’OBV Abitibi-Jamésie (OBVAJ), l’OBV du Témiscamingue (OBVT), la Société de l’eau souterraine Abitibi-Témiscamingue (SESAT) et le Groupe ÉCOcitoyen (GÉCO), ont publié un questionnaire en ligne sur les divers enjeux environnementaux propres à la région destiné à tous les candidats aux élections municipales. L’ensemble des réponses des candidats est accessible en ligne pour éclairer les électeurs.

Lire le communiqué qui dresse le bilan des réponses | Consulter l’ensemble des réponses par candidat-e

Bas-Saint-Laurent. Le CREBSL a invité les électeurs à s’informer et à interroger les candidat-e-s sur les enjeux environnementaux de la région. Les questions qu’il suggère portent sur la mobilité durable, le réchauffement climatique, les hydrocarbures, les milieux naturels, les matières résiduelles et la gestion de l’eau. Accéder aux questions 

Estrie. Le CRE de l'Estrie a élaboré et diffusé un court sondage à l’intention des candidat-e-s afin de connaître leurs positions sur les enjeux environnementaux, notamment la qualité de l’eau, la réduction des gaz à effet de serre, la conservation des milieux naturels, la gestion des matières résiduelles et la gouvernance environnementale. Lire le bilan des réponses obtenues

Laval. Le CRE de Laval a invité les cinq partis politiques de la Laval à se prononcer sur les grands enjeux environnementaux de la région en leur faisant parvenir un questionnaire portant sur cinq grands thèmes : les changements climatiques et les transports, la gestion de l’eau, la biodiversité et la forêt méridionale.la gestion des matières résiduelles et le financement des organismes environnementaux. Pour en savoir plus et lire les réponses des partis de Laval.

Mauricie. Le CRE de la Mauricie a d’abord sollicité par sondage les organismes locaux et les citoyen-ne-s afin de connaitre leur opinion quant aux enjeux environnementaux qui les préoccupent. Les candidat-e-s au ont ensuite été informés des résultats de ce sondage et invités à partager leur vision et leurs engagements surcinq thèmes jugés prioritaires par les intervenants du milieu : aménagement du territoire, environnement, gestion de l’eau, gestion des matières résiduelles et transport.

Consulter la synthèse des réponses des organismes locaux et des citoyen-ne-s.
Consulter le document de référence contenant l’ensemble des réponses des candidat-e-s participant-e-s

Montréal. En prévision des élections municipale 2017, le CRE-Montréal a mené cet été une consultation citoyenne afin d'identifier les enjeux environnementaux majeurs pour l'île de Montréal selon la collectivité montréalaise. Les quelque 250 réponses recueillies ont nourri les réflexions déjà bien entamées et ont permis au CRE de cibler une trentaine de dossiers incontournables pour l’île de Montréal. Les recommandations du CRE mettent l’accent sur des enjeux spécifiques et ciblent des actions précises qu’il considère réalisables dans le cadre du mandat de l’administration municipale entre 2017 et 2021. Dès le 6 novembre, le CRE-Montréal interpellera les élu-e-s sur ces dossiers et fera le suivi durant les quatre années à venir.

Saguenay-Lac-Saint-Jean. Sept organisations environnementales dont le CRE Saguenay-Lac-Saint-Jean (CREDD) ont invités les candidats de la région à répondre à un questionnaire portant sur quatre grands enjeux (mobilité, milieux naturels,  eau, aménagement).  Le CREDD publie les réponses sur son site.

Élections municipales 2013

Pour aider les candidat-e-s à s’approprier les rôles et responsabilités qu’ils auront à jouer en matière d’environnement ou pour les aider à se positionner durant la campagne, le RNCREQ a préparé un Guide des élections municipales : rôles et responsabilités des municipalités en matière d’environnement. Il y résume les quatre principaux axes d’intervention : (1) la gestion des matières résiduelles, (2) la protection et la mise en valeur des milieux naturels, (3) la protection de l’eau, (4) la gestion du transport collectif et l’aménagement du territoire, et propose des pistes de solutions.

 

Candidats-candidates? Consultez le Guide des élections municipales : rôles et responsabilités des municipalités en matière d’environnement

Ce guide peut également servir aux citoyen-ne-s qui souhaitent en connaître plus sur les rôles et responsabilités de leur municipalité en matière d’environnement. Le RNCREQ met également à leur disposition des exemples de question qu’ils peuvent poser aux candidats durant la campagne.

Électeurs-électrices ? Consultez la Liste de questions à poser aux candidats-candidates de votre municipalité.

 

Retour à la liste