Communiqués de presse

Description Date Fichier

La Politique de mobilité durable
Un bel outil intégré pour de grands changements sur l’ensemble du territoire

Le RNCREQ et Trajectoire Québec saluent l'adoption d'une Politique de mobilité durable avec des objectifs ambitieux et transversaux, notamment en environnement, aménagement du territoire, équité et réduction de la dépendance au pétrole. Cet outil s’inscrit comme un incontournable pour repenser nos façons de nous déplacer partout au Québec.

19 avril 2018

 

Politique bioalimentaire
« Alimenter notre monde » de façon plus responsable : Bravo !

Le RNCREQ accueille avec satisfaction la politique bioalimentaire du Québec. Elle répond à de nombreuses préoccupations exprimées par les différentes parties prenantes en environnement et en santé, tout en favorisant le dynamisme du secteur agricole.

Le Regroupement est très satisfait des grandes orientations de la Politique liées à l’encouragement des pratiques plus responsables en agriculture, à la volonté de développer une offre alimentaire de meilleure qualité et plus accessible, et à l’engagement d’augmenter la part des produits québécois dans notre assiette.

Quelques bémols cependant : pas d'étiquetage des OGM, volonté de donner accès au gaz naturel –ce qui va à contrario de la lutte aux changements climatiques...

10 avril 2018

Budget du Québec 2018-2019 : une bonne nouvelle !
Investissement majeur en environnement dans toutes les régions

Le RNCREQ applaudit la décision gouvernementale de renouveler et bonifier les ententes de soutien à la mission des CRE et du Regroupement. La ministre de l'Environnement, Isabelle Melançon, démontre ainsi clairement qu'elle accorde toute sa confiance aux CRE et au RNCREQ, à leur capacité de mobiliser et rassembler les acteurs régionaux dans la recherche de solutions concertées pour le développement durable et la protection de l’environnement. Le gouvernement investit dans un réseau capable de créer une dynamique régionale inclusive avec les différents acteurs socioéconomiques pour la transition énergétique, la mobilité durable, l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à leurs impacts, et la conservation de la nature. C’est aussi un investissement dans la santé et la qualité de la vie des Québécoises et des Québécois, précise Monique Laberge, présidente du RNCREQ. 

C’est avec une ardeur et une énergie renouvelée que nous allons poursuivre notre action!  s’enthousiasme Vincent Moreau, directeur général du RNCREQ. (...) Cette bonification du  est une très bonne nouvelle pour l’environnement et pour le Québec !

27 mars 2018

Budget fédéral : bonnes nouvelles pour la biodiversité

L’arrimage Québec-Canada est essentiel pour atteindre
les cibles de conservation

 

Le RNCREQ accueille très favorablement les nouveaux investissements prévus au budget fédéral destinés à protéger notre patrimoine naturel et à préserver un environnement propre pour les générations futures. Le RNCREQ et les seize CRE sont impatients de collaborer avec les gouvernements canadien et québécois à cet égard. (...)

« Le RNCREQ est prêt à jouer un rôle important pour favoriser l’arrimage des mesures entre les deux paliers de gouvernement et s’assurer d’une bonne représentativité des différentes régions du Québec », a déclaré Vincent Moreau.

02 mars 2018

Annonce gouvernementale sur la réglementation des pesticides 
Un grand pas dans la bonne direction

Le RNCREQ salue l’annonce de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques quant à sa volonté de resserrer la réglementation encadrant l’usage et la vente des pesticides. La reconnaissance des enjeux de santé publique et de protection de la biodiversité liés à l’usage des pesticides par le gouvernement permet d’entrevoir une évolution vers des pratiques agricoles de plus en plus respectueuses de l’environnement, des espèces animales et de la santé humaine.

19 février 2018

Pour passer à l’action, dans chaque région 
Un forum sur la transition énergétique près de chez vous !

C’est aujourd’hui qu’a lieu à la Cité de l’énergie à Shawinigan, en Mauricie, un forum mettant la transition énergétique et la mobilité durable au cœur de la réflexion et de l’action régionales. La semaine dernière, deux événements similaires se déroulaient respectivement dans les Laurentides et le Bas-Saint-Laurent. En décembre, le Saguenay–Lac-Saint-Jean avait donné le coup d’envoi de cette série de forums qui auront lieu dans toutes les régions au cours des prochaines semaines.

«Le gouvernement du Québec est heureux d’être partenaire de la démarche de mobilisation Par notre propre énergie du RNCREQ, a déclaré la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon. Cette initiative met en lumière le rôle essentiel que joue l’action citoyenne dans la lutte contre les changements climatiques. À travers les nombreux forums régionaux organisés par les CRE dans le cadre de ce projet, toutes les Québécoises et tous les Québécois sont appelés à réfléchir, à dialoguer et à s’engager dans l’action afin d’amorcer une véritable transition énergétique.»

15 février 2018

Impacts de la transition énergétique sur la main-d’œuvre :
ils pourraient être largement positifs

Alors que les impacts de la transition énergétique sur la main-d’œuvre et les entreprises n'ont pas été réellement pris en compte dans la Politique énergétique 2030 et que le gouvernement travaille actuellement sur la Stratégie de la main-d’œuvre, un groupe de travail multisectoriel, dont le RNCREQ, dévoile aujourd’hui une étude inédite sur les impacts de la transition énergétique sur la main-d’œuvre et les entreprises québécoises à l’horizon 2030. Les effets anticipés de la transition énergétique seraient largement positifs si le Québec s’y prépare dès maintenant, affirme ce regroupement composé du monde syndical, patronal, de l’environnement, académique et de l’économie sociale

15 janvier 2018

Mission de coopération Québec - France
Les îles comme laboratoires de la transition énergétique

Le RNCREQ et l’Association Les îles du Ponant se réjouissent des liens de coopération qui ont été tissés lors de la mission en France qu'ils ont organisée sur le thème de la transition énergétique et écologique, et à laquelle a participé une délégation des Îles-de-la-Madeleine.

«Nous sommes impressionnés par la stratégie énergétique adoptée par Ouessant, et par extension Molène et Sein, a commenté le maire Jonathan Lapierre. (...) Échanger avec des communautés insulaires et isolées qui vivent les mêmes réalités et enjeux que les nôtres, c’est extrêmement important. On a vu dans les îles du Ponant un dynamisme inspirant en matière de transition énergétique.»

«De nombreuses démarches de transition énergétique émergent en milieu insulaire, explique Vincent Moreau, directeur du RNCREQ. Nous croyons qu’il est très pertinent de créer des ponts entre ces territoires. En fait, les îles en France et au Québec sont de véritables laboratoires de la transition énergétique et écologique. Les défis auxquels elles font face semblent favoriser la créativité et l’innovation, ainsi que les opportunités économiques, en apportant des solutions respectueuses et adaptées à ces milieux particuliers.»

30 novembre 2017

Aire protégée vouée à la protection du caribou forestier
Le RNCREQ se réjouit de l’annonce gouvernementale


Le RNCREQ  est très satisfait de l’intention gouvernementale de créer une grande aire protégée dédiée à la protection des meilleurs habitats connus pour le caribou forestier au Québec, annoncée ce matin par la ministre Isabelle Melançon.

« C’est une excellente nouvelle, s’est réjoui Tommy Tremblay, directeur du CRE Saguenay-Lac-St-Jean et coresponsable du comité aires protégées du RNCREQ. Nous l’attendions depuis longtemps, le gouvernement s’y était engagé. C’est un pas dans la bonne direction pour la protection de cette espèce emblématique. »

28 novembre 2017

Nomination de Philippe Bourke à la présidence du BAPE :
le RNCREQ salue ce choix judicieux

À l’annonce de la nomination de Philippe Bourke à la présidence du Bureau des audiences publiques en environnement (BAPE), le RNCREQ se réjouit de ce choix éclairé et félicite son ancien directeur général. «Philippe a dédié sa carrière au service de l’environnement et du développement durable, et ce, toujours dans l’intérêt collectif, a souligné Monique Laberge, présidente du RNCREQ. C’est un homme particulièrement intègre avec des qualités de modérateur et de rassembleur. Cette nomination est pleinement méritée et tout à fait légitime

15 novembre 2017

Installation d’un dépotoir de déchets radioactifs
près de la surface à Chalk River :
un projet qui n’a pas lieu d’être

Le RNCREQ, la Fondation David Suzuki et Équiterre estiment que le promoteur du dépotoir de déchets nucléaires à Chalk River n’a pas fait la preuve que ce projet est acceptable en termes de sécurité, de santé publique et d’environnement. Les groupes ont donc déposé un mémoire à la Commission canadienne de la sûreté nucléaire dans le cadre de l’ébauche d’étude d’impact environnemental.

24 août 2017

Privilégier les alternatives à l’auto solo, pour atteindre les objectifs climatiques
et pour le bien-être des Québécois

Le RNCREQ diffuse son mémoire dans le cadre des consultations sur la politique de mobilité durable du Québec. Le document intitulé La mobilité durable comme rouage essentiel de la lutte contre les changements climatiques propose 25 recommandations pour des changements fondamentaux en transport.

24 août 2017

3 M$ pour mobiliser les régions
dans la lutte contre les changements climatiques

Un soutien financier gouvernemental de trois millions de dollars a été accordé au RNCREQ pour son projet de mobilisation et de concertation en matière de lutte contre les changements climatiques.

«Les CRE vont ainsi continuer leur travail de mobilisation pour réaliser des actions concrètes partout au Québec, s'est réjoui Vincent Moreau, directeur du RNCREQ. Le réseau des CRE a en effet cette capacité unique de mobiliser et de rassembler les acteurs régionaux, ce qui est crucial pour atteindre les cibles de réduction de GES et les objectifs de la Politique énergétique 2030 que s’est donnés le gouvernement.» Le ministre David Heurtel a pour sa part déclaré: «La contribution de toutes et de tous est essentielle à l’atteinte de nos objectifs de lutte contre les changements climatiques, Avec ce projet mobilisateur coordonné par le RNCREQ, les acteurs clés de chacune des régions du Québec sont invités à poursuivre le dialogue sur cet enjeu de première importance et à mettre au point une stratégie de lutte contre les changements climatiques qui correspond à leur réalité

05 juin 2017

Projet de loi n°132 sur la conservation des milieux humides et hydriques
Un cadre légal simplifié, clair et cohérent

Le RNCREQ a été invité à présenter cette semaine son avis dans le cadre des travaux sur le projet de loi 132  concernant la conservation des milieux humides et hydriques. Le RNCREQ est heureux de voir le gouvernement du Québec partager l’objectif de zéro perte nette de milieux humides et hydriques (MHH), intégrer un facteur de rareté selon la zone géographique dans les mesures de compensation et apporter des modifications à plusieurs lois.

11 mai 2017

Réaction du RNCREQ à l’annonce du budget provincial 2017
Des engagements clairs pour une politique de mobilité durable

Alors qu’était dévoilé hier le budget 2017 du Québec, le RNCREQ accueille favorablement plusieurs orientations qui en découlent. Il donne en effet des signaux clairs en faveur de la mobilité durable et affirme l’importance d’assurer la vitalité de nos régions.

29 mars 2017

Réaction du RNCREQ à l’annonce du budget fédéral 2017
Des intentions à concrétiser

Marc Bureau, président du CREDDO et membre du comité exécutif du RNCREQ, a assisté au dévoilement du budget fédéral mercredi. Le ministre des finances a annoncé un investissement de 20 milliards de dollars dans le développement du transport en commun et de 9 milliards de dollars dans la lutte contre les changements climatiques, d’ici 2028. Pour le RNCREQ, on ne peut que se féliciter d’une telle décision mais il est décevant de constater l'absence de confirmation explicite pour le financement de projets structurants pour le Québec. « Il faut profiter de l’occasion pour travailler avec les députés fédéraux et les maires des villes pour débloquer des projets innovants pour le Québec, a déclaré Marc Bureau. Nous devons aller chercher notre part. »

23 mars 2017

Loi sur la qualité de l’environnement (LQE)
Le RNCREQ se réjouit de l’adoption du projet de loi 102

Le RNCREQ, qui s’est activement investi dans le processus de modernisation de la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE), se réjouit de l’adoption du projet de loi 102 par l’Assemblée nationale. La nouvelle Loi permettra indéniablement d’améliorer la protection de l’environnement de tous les Québécoises et Québécois.

23 mars 2017

REM : création d’une fiducie foncière à Brossard

Le territoire agricole protégé grâce à une proposition d’Équiterre, la Fondation David Suzuki, Vivre en Ville et le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ)

Équiterre, la Fondation David Suzuki, Vivre en Ville et le RNCREQ saluent l’entente innovante annoncée aujourd’hui par CDPQ-Infra, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et l’Union des producteurs agricoles (UPA) pour la protection du territoire agricole autour du terminus à Brossard prévu pour le projet du Réseau électrique métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement. L’annonce d’aujourd’hui vise à créer une fiducie foncière autour dudit terminus de façon à protéger le territoire agricole et limiter l’étalement urbain.

21 mars 2017

Reprise à zéro de l’examen d’Énergie Est par l’ONÉ, une décision qui s’imposait
Mais le gouvernement Trudeau doit aller plus loin

Les groupes environnementaux et citoyens sont satisfaits de la décision du nouveau comité d’audience de l’Office national de l’énergie (ONÉ) chargé d’étudier le projet d’oléoduc Énergie Est de la compagnie TransCanada. En décidant de reprendre le processus d’étude du début, le nouveau comité a pris la seule décision possible en vertu de la loi comme le demandaient les groupes depuis la récusation des anciens commissaires.

27 janvier 2017

Nomination de Vincent Moreau à la direction générale

C’est avec enthousiasme que le conseil d’administration du RNCREQ annonce la nomination de Vincent Moreau au poste de direction générale, en remplacement de Philippe Bourke, qui occupait ces fonctions depuis vingt ans. « Le RNCREQ se réjouit de l’arrivée de Vincent Moreau. Il possède les compétences et la motivation pour soutenir le dynamisme du réseau des CRE, a déclaré la présidente, Monique Laberge. Vincent s’est distingué par son implication dans des comités stratégiques du Regroupement (...), sa connaissance des réalités des CRE, sa sensibilité à la diversité régionale et à l’approche solidaire, et ses habiletés en développement de partenariats. »  

25 janvier 2017
Début  «  [1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10  »  Fin